De kusttram : 125 ans.

Samedi 12 juin 2010 :

Le tram de la côte ou de kusttram : 125 ans. Cela se fête. Et cela s'est bien fêté ce samedi 12 juin 2010.
Les amateurs ont pu assister à un défilé de trams mémorable, entre Westende et Oostende, avec passage à un endroit particulièrement apprécié : Raversijde où, à partir des dunes, il est possible d'avoir une vue imprenable sur les trams, avec, en arrière plan, une mer écumante à marée haute, en plus. Un seul regret : la circulation routière importante, à cet endroit, rend parfois la prise de photos difficile. Voici quelques documents souvenirs de cette magnifique journée ensoleillée, mais un peu venteuse.
Les préparatifs. Les rames, dispersées dans les différents dépôts (De Panne, Oostende et Knokke) étaient rassemblées à Westende Bad pour la parade.


Rame composée de la motrice standard 9985 suivie des remorques du même type 19211 et 19656 (ex 
motrice 9944) et d'une voiture à deux essieux issue du parc vapeur et modernisée dans les années '30.
Oostende. Pont bien connu!
Traction électrique type OB (Oostende - Blankenberge) composée du fourgon moteur 9965 et des remorques 8768 et 11593. Oostende Station. Ce genre de fourgon - motorisé ou non - était bien utile, à une époque où les vacanciers envoyaient leurs - grosses - valises en train, histoire de ne manquer de rien, durant leur séjour à la mer ; bien évidemment, il fallait prévoir la literie, si l'on occupait un appartement. Mais je n'ai jamais compris pourquoi ma brave grand-tante dévalisait son magasin, pour emporter sucre, café et autres denrées alimentaires, sous prétexte que "c'était certainement plus cher" ! Le défilé à Raversijde. A 14h, la parade commence à Westende Bad. Cet arrêt dispose d'une boucle de retournement, autour de l'église locale. Durant toute la manifestation, le service régulier sera interrompu vers Oostende.
Une petite parcelle de dunes prise d'assaut : on y parle anglais, néerlandais et français, tous accents confondus.
C'est la S 9750 avec, au crochet, deux baladeuses qui ouvre le défilé
Le fourgon moteur A 9965 et deux voitures OB (Oostende - Blankenberge).
La rame standard composée des A 9985, A 19211, A 19656 avec la A 871. Le "A" indiquait qu'il s'agissait de matériel à écartement métrique.
AR 193. La ligne Dixmuide - Oostende (tableau 351 dans l'indicateur de 1935 - édition PFT) fut assurée par des autorails à partir de 1932. A la bonne saison, deux remorques étaient nécessaires.
PCC 1006 qui nous vient de La Haye. Ce fut la 6ème PCC construite par la Brugeoise et Nivelles. Nous avons eu l'occasion de voyager dans un tram semblable, lors d'un périple au Pays-Bas.
SO 10041 et NO 19706. Pourquoi "O" ? Tout simplement pour indiquer qu'il s'agissait de matériel destiné à la côte (motrice unidirectionnelle et portes d'intercirculation).
SE 9093. Elle fut spécialement construite pour l'exposition de 1958, d'où SE ou S "expo".
MIVG 324 et 70. La rame gantoise souvent à l'honneur, à la côte, notamment lors des journées "trammelant" à De Haan. Rendez-vous cette année le 7 août.
MIVA 4408, venue d'Anvers.
"Hermelijn" venue de Gand. Plusieurs motrices de ce type, en provenance de Gand et d'Anvers, viennent en renfort, durant l'été.
Une fin de cortège mouvementée. La motrice anversoise échoua, non loin de la bifurcation vers le dépôt d'Oostende, ce qui nous valu quelques photos insolites, d'un tram remorqué par un tracteur routier. Pendant tout ce temps, le service régulier fut organisé à voie unique, ce qui n'était pas une mince affaire...
Reportage réalisé par Jean-Luc Francq 

-