En tram, à Anvers.

Le premier tram électrique apparaît à Anvers le 2 septembre 1902, alors que des lignes à traction chevaline y existent depuis 1873. À titre indicatif, le premier tram électrique vicinal n'est mis en service dans le nord d'Anvers, qu'en 1908.
Le réseau est géré d'abord par la Compagnie Générale des Tramways d'Anvers ;
l'exploitation est confiée aux "Tramways d'Anvers" ("Antwerpsche Tramweger"). La MIVA (Maatschappij voor het intercommunaal Vervoer te Antwerpen) succède en 1963 au TAO (Tramwegen van Antwerpen en omgeving) créée en 1946. De Lijn reprend les activités de la MIVA le 1er janvier 1991.

À partir de 1975, la MIVA met en service sa première ligne de prémétro, sous le centre ville : Groenplaats - Meir - Opera, un axe Est - Ouest qui est prolongé :

- Vers le sud en 1980 : Diamant (à proximité de la gare centrale) - Plantin.
- Vers l'ouest en 1990 : F. Van Eeden avec passage sous l'Escaut vers la rive gauche.
- Vers le nord / nord-est : Astridplein (aussi à proximité de la gare centrale) jusqu'au Sportpaleis.

Le gros œuvre des relations vers l'est à partir de la station Astrid a été réalisé entre 1975 et 1979 ; cependant, De Lijn ne semble pas envisager l'exploitation de ces tronçons, mais semble plutôt privilégier le réseau en surface (sites propres, signalisation lumineuse ...) Histoire connue du côté de Charleroi, à la disparition de la SNCV, diront certains ? Ce n'est pas si simple. En effet ; si le principe d'un métro - ou simplement prémétro - semble être écarté, on assiste cependant à un allongement sensible des lignes existantes : c'est ainsi qu'une ligne 6 est apparue le 27 octobre : du nord au sud, elle dessert Antwerpen Expo, emprunte les voies du prémétro entre Plantin et Sportpaleis, continue jusqu'à Antwerpen Luchtbal et emprunte la boucle de Metropolis, à proximité du grand dépôt de Punt aan de lijn, inauguré et relié au réseau exploité en 1999, mais dont les voies n'étaient pas utilisées en service régulier.
Plusieurs extensions du réseau sont prévues, tous azimuts, soit vers de grands parking, au droit des axes routiers importants, soit aussi vers une "grande banlieue" comme Kapellen et Braschaat, au nord ... Des localités desservies par la SNCV, respectivement jusqu'en 1967 et 1968 ...

La découverte du réseau :

Un plan des lignes et une carte d'un jour en poche (5 €) j'ai commencé par parcourir les différentes lignes, jusqu'à leur terminus, en tâchant de repérer au passage les endroits susceptibles d'êtres photographiés (et photographiables)



Zwijndrecht terminus :

Nous voici à l'extrémité ouest du réseau de tramway anversois, sur la rive gauche de l'Escaut. C'est le terminus de la ligne 3, la plus longue ligne actuellement : 15,4 km. Partant de Merksem, les trams de la ligne 3 empruntent le prémétro entre le Sportpaleis et Van Eeden, avec passage sous l'Escaut. Des extensions sont prévues, dans les années 2016 - 2025, au-delà de ce terminus ...

   

Linkeroever terminus :

Nous reprenons le "3" vers le centre ville, mais avant de passer sous l'Escaut, arrêtons-nous à un terminus intermédiaire : Linkeroever.
Arrêt de passage pour le "3", c'est aussi le terminus des lignes 2, 5 et 15. Nous sommes en dehors de toute agglomération, mais à proximité du ring 1, de l' E 17 et de l' E 34 ; D'où la présence d'un grand parking de dissuasion.
Les quatre lignes citées ont donc un tronc commun, jusqu'à proximité de la gare centrale ; le 3 et le 5 empruntent alors la section "nord" du pré métro, par les stations Astrid, Elisabeth, Haendel, Schijnpoort, tandis que les 2 et 15 bifurquent au "sud" par les stations Diamant et Plantin.

Sources d'informations : "Flash 2006" une publication de "Tram 2000 ASBL" rue Abbé J. Heymans 15 à 1200 Bruxelles Tram2000.be que tout amateur doit avoir dans sa bibliothèque ...

      

Halewijnlaan :

Avant de retourner vers le centre ville et de plonger sous l'Escaut, arrêtons nous à la dernière station en surface : Halewijnlaan.

      
Charlottalaan :

Nous empruntons un 2 ou un 15 pour retourner vers le centre ville et parcourir la branche sud du pré métro ; passé la station "Plantin", les voies remontent à la surface : nous sommes à l'arrêt "Charlottalaan". Outre les deux lignes citées, cette section est utilisée depuis le 27 octobre 2007 par la L6 ; Venant de Luchtbal, cette nouvelle relation parcourt donc les deux branches du pré métro, en utilisant une liaison directe, non utilisée jusqu'alors en service commercial.

    
Belgiëlei - Lange Leemstraat :

Toujours à bord d'un 2, 6 ou 15, nous nous éloignons du centre d'Anvers, par la Belgiëlei, vers Berchem (à l'est de la gare du même nom). Arrêt au carrefour de Lange Leemstraat, rue parcourue par la L8 : Eksterlaar - Bolivaarplaats. Les lignes se croisent à angle droit. Il existe une liaison est - sud, à l'opposé du centre ville, mais elle n'est pas utilisée en service commercial.

    

Harmonie :

La station "Harmonie" se trouve sur la mechelsesteenweg, nationale 1 Bruxelles - Mechelen - Antwerpen. Là se croisent les trams des L2, 6 et 15 venant de la Belgiëlei et de la L7 Sint-Pietersvliet - Mortsel. Au-delà de cet arrêt, le 7 et le 15 continuent vers Mortsel ; les 2 et 6 bifurquent vers Hoboken.

    


Mortsel terminus :

Laissons les lignes 2 et 6 filer vers leur terminus respectif et empruntons un tram 7 ou 15 vers Mortsel.

      

Retour à l'arrêt "Harmonie" Traversée du Koning Albertpark :

Les lignes 2 et 6 traversent le Koning Albertpark et se dirigent ensuite vers leur terminus respectifs : "Olympiade" pour le 6 et Hoboken au-delà, pour le 2.

    


Olympiade :

Olympiade : arrêt pour le 2, et terminus pour le 6.

    

Zwaantjes :

Trois lignes se rencontrent à cet endroit :

Le 2 qui emprunte alors l'Antwerpsesteenweg vers Hoboken, en passant devant le dépôt de trams.

Le 24 qui parcourt la Sint Bernardsesteenweg et relie Schoonselhof au centre ville, via Antwerpen Zuid.

Le 4 qui a un parcours commun avec le 2, de Hoboken à ce carrefour et continue ensuite vers le centre ville, au départ sur les mêmes voies que le 24.
Cet endroit comporte boucles et liaisons permettant tous les trajets possibles, à l'exception d'une seule liaison directe entre les deux terminus. Voyons cela en image.

    

Terminus : Hoboken :

Terminus : Schoonselhof :

A SUIVRE ...

Reportage réalisé par Jean-Luc Francq.

-